Concertation mobilité

Contexte et enjeux

-

En application de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), la Communauté de Communes du Haut-Béarn a opté pour la prise de compétence « mobilité ».

La collectivité est ainsi devenue au 1er juillet 2021 l’autorité organisatrice de la mobilité (AOM).

Aujourd’hui, plusieurs formes de mobilités (quotidiennes, de loisir, d’excursion, de tourisme) sont concentrées sur le territoire du Haut-Béarn avec des distances parfois longue (fond de vallée d’Aspe à 40 km) et des conditions de circulation parfois contraintes (routes de montagnes, conditions météorologiques…) font que l’automobile y reste le mode le plus performant.

Néanmoins, plusieurs formes de mobilités alternatives à l’automobile sont déjà portées par la collectivité sur le territoire :

  • Transport collectif urbain « La Navette », 3 lignes sur le centre d’Oloron Sainte-Marie (77 000 passagers en 2019) ;
  • Un transport collectif à la demande en vallée d’Aspe hebdomadaire (2 à 5 passagers en moyenne)
  • Un service d’auto-stop collaboratif et sécurisé Rezo Pouce couvrant l’ensemble du Haut-Béarn ;
  • Le dispositif Cycl’O Béarn regroupant :
    • 4 stations de vélos à assistance électrique (VAE) en location libre-service situées à proximité des gardes et haltes ferroviaires d’Oloron Sainte-Marie, Bedous, Bidos et Ogeu-les-Bains.
    • 25 VAE en location / prêt 1 mois (260 locations en 2020)
    • 45 VEA en location / prêt longue durée

Le territoire bénéficie également de deux lignes de bus régionales (Oloron - Mauléon et Oloron - La Pierre Saint-Martin) et d’un service TER en liaison Pau - Oloron- Bedous.

En tant qu’AOM, la collectivité se doit aujourd’hui de dresser un diagnostic des mobilités et des besoins de l’ensemble du territoire afin d’être en mesure d’adopter un plan d’actions adapté au Haut-Béarn appelé Plan de Mobilité Simplifié (PdMS).

Le PdMS est un outil récent, issu de la LOM, à destination des territoires ruraux et villes moyennes. Il est à la mobilité ce que le PLU est à l’urbanisme dans une commune et permet de porter une réflexion sur les mobilités au sens global en synergie avec les autres politiques locales (urbanisme, développement économique, santé, environnement…).

Le PdMS définit la politique mobilité sur le long terme en poursuivant les objectifs suivants :

  • S’adapter aux spécificités territoriales ;
  • Couvrir les besoins des usagers localement tout en s’articulant avec les territoires voisins ;
  • Prioriser les actions (existantes ou nouvelles) à mettre en place ;
  • Garantir aux citoyens des possibilités de déplacement efficientes ;
  • Préserver l’environnement en contribuant à la lutte des gaz à effet de serre.

 

Une démarche participative

-

L’élaboration du Plan de Mobilité Simplifié s’organisera en plusieurs phases :

  1. Le diagnostic : connaissance des mobilités et des besoins sur le territoire permettant de répondre à la question > Quelles sont les problématiques rencontrées sur le Haut-Béarn ? » 
  2. L’identification des leviers stratégiques prioritaires > À quoi la CCHB décide-t-elle de répondre en particulier ?
  3. Proposition de pistes de solutions pour améliorer les mobilités sur le territoire.

La première phase, le diagnostic, doit permettre de construire une vision de la mobilité sur le territoire et d’identifier collectivement les problématiques et les besoins.

Pour mener à bien ce diagnostic, la Communauté de Communes du Haut-Béarn est assistée par le CEREMA (établissement public sous la tutelle du ministère de la Transition écologique qui accompagne l’État et les collectivités territoriales pour l’élaboration, le déploiement et l’évaluation de politiques publiques d’aménagement et de transport).

Il s’opère à partir de :

  • L’analyse de données existantes ;
  • La consultation et l’expression des besoins de différents acteurs socio-économiques, élu.e.s, technicien.ne.s… Ces entretiens bilatéraux menés auprès d’une trentaine de personnes se sont déroulés ce mois d’avril ;
  • La réalisation d’ateliers de territoire mobilités planifiés du 09 au 24 mai ;
  • La mise en place d’une enquête usagers du 5 mai au 6 juin.

 

Les ateliers de territoire mobilités

-

Ces ateliers de territoire, ouverts au plus grand nombre, se veulent collectifs et participatifs afin de recueillir les pratiques et les attentes des Haut-Béarnais.

7 ateliers sont proposés à :

  • Oloron Sainte-Marie, Salle Barthou > Lundi 9 mai, 18h
  • Ogeu-les-Bains, Mairie > Mardi 10 mai, 18h
  • Aramits, Mairie > Mercredi 11 mai, 18h
  • Géronce, Mairie > Jeudi 12 mai, 18h
  • Lescun, Mairie > Lundi 23 mai, 18h
  • Lasseube, Maison pour tous > Mardi 24 mai, 18h
  • Oloron Sainte-Marie, Salle Barthou > Mardi 21 juin, 18h

 

L’enquête usagers

-

En parallèle des ateliers, une enquête sera menée du 05 au 27 mai sous la forme d’un questionnaire.

Cette enquête sera également disponible en version papier dans chaque mairie du Haut-Béarn, au siège de la communauté de communes, à la Médiathèques des Gaves…

Le CEREMA et les agents du service mobilité seront également présents sur les marchés de Bedous, le 12 mai, et Oloron Sainte-Marie, le 13 mai, afin d’inciter les habitants à répondre à cette enquête.

 

Puisqu'il est possible d'accéder puis se déplacer autrement qu'en voiture individuelle en Haut-Béarn, la collectivité vous présente différentes offres.