L’espace nordique du Somport : au 2ème rang des espaces nordiques pyrénéens

La Communauté de Communes du Haut-Béarn gère l’Espace nordique du Somport en Vallée d’Aspe.

Située à 1600m d’altitude, entre la France et l’Espagne, cette station transfrontalière propose un domaine exceptionnel au cœur du Parc national des Pyrénées. Elle offre 25 km de pistes de fond tracées en skating et en alternatif, de la piste blanche à la piste noire pour des skieurs débutants aux fondeurs confirmés. Pour les amateurs de raquettes à neige, 4,5 kilomètres de pistes balisées pour découvrir cette pratique... un itinéraire en crête au départ de la station pour une balade panoramique.

La station est constituée d’un centre d’accueil avec location de matériel, un snack-bar, une école de ski, une salle de pique-nique et de fartage. A quelques mètres de ce bâtiment, un gîte d’étape permet d’accueillir 12 personnes.

L’Espace nordique du Somport bénéficie d’une certaine attractivité puisqu’il se place aujourd’hui au 2ème rang des espaces nordiques pyrénéens en termes de chiffre d’affaires et de journées skieurs. Depuis 2 ans, l’Espace du Somport est également ouvert l’été et propose des activités diverses : location de VTT et de trottinettes électriques, kart à pédales, itinéraires de randonnées…

Pour plus d’informations : www.lesomport.com

Un projet de modernisation et de diversification pour maintenir son attractivité

Cette station n’a pas fait l’objet de travaux de modernisation depuis sa création en 1987.

La Communauté de Communes du Haut-Béarn souhaite aujourd’hui conforter et renforcer l’attractivité de l’Espace du Somport, en rénovant le bâtiment d’accueil, accueillant les différents services et activités de la station, et en développant des activités adaptées aux quatre saisons afin de faire de ce site l’un des nouveaux fers de lance du territoire du Haut-Béarn.

Du fait de sa situation en zone cœur du Parc national des Pyrénées, ce projet se veut exemplaire d’un point de vue environnement en termes d’intégration paysagère, de performances énergétiques et thermiques, de réemploi des matériaux de construction sur site et d’assainissement. La communauté de communes prévoit un projet d’investissement d’un montant de 4,2 millions d’euros qui se déroulera en deux phases :

  • la réhabilitation du bâtiment d’accueil,
  • le développement de nouvelles activités pour une attractivité toute l’année.

Ce projet est financé à près de 72 % par l’Europe, l’Etat, le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques et le Parc national des Pyrénées.