Transition énergétique

TEPOS et électricité verte

La communauté de communes poursuit son engagement dans la transition écologique du Haut-Béarn avec l’élaboration concertée du Plan Climat Air Énergie du Haut-Béarn, mais aussi le renouvellement de sa démarche Territoire à Énergie POSitive (TEPOS) et, depuis le 1er janvier 2020, le passage à l’électricité verte pour les bâtiments intercommunaux.

 

Point presse en présence d’Alexandra Raimond, Chargée de mission TEPOS ; Jérôme Éna, technicien « fluides » ; Hélène Cuartango, Chef de service Transition énergétique ; Audrey Bergeret, responsable Pôle Technique et Environnement ; Laurent Keller, Vice-président à la communication ; Bernard Uthurry, Président de la CCHB ; Bernard Aurisset, Vice-président aux services techniques et bâtiments. Excusé : Pierre Casabonne, Vice-président à l’environnement.

 

« Économiser la ressource, protéger notre biodiversité, notre biosphère », c’est avec ces paroles que Bernard Uthurry, Président de la CCHB, a lancé le point presse lié à la transition écologique.

Audrey Bergeret, responsable du Pôle Technique et Environnement, a rappelé l’engagement de la collectivité depuis 2017 avec le dossier de candidature TEPOS aves les objectifs de consommer moins, consommer mieux et développer les énergies renouvelables. 

 

Renouvellement de la contractualisation TEPOS avec l’ADEME
et la Région Nouvelle-Aquitaine

-

La Communauté de Communes du Haut-Béarn mène une politique ambitieuse en termes de développement durable et de transition énergétique, lui permettant en 2018 d’être identifiée et reconnue Territoire à Énergie POSitive (TEPOS).

Cette première période de contractualisation avec l’ADEME et la Région Nouvelle-Aquitaine, a permis un soutien technique et financier pour une période de 3 ans, du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020.

Afin de poursuivre la dynamique en faveur de la transition énergétique sur le Haut-Béarn, la CCHB a candidaté pour une deuxième période de contractualisation, en soumettant un plan d’actions 2021-2023 dans la continuité de la stratégie TEPOS initiée en 2018, comprenant :

  • Des actions de sobriété et d’efficacité énergétiques porteuses d’économies sur la facture énergétique des collectivités, habitants et entreprises ;
  • Une plus grande pratique de cohésion sociale et territoriale à travers la participation des citoyens aux projets et l’expérimentation d'une communauté énergétique locale ;
  • Le développement de filières d’énergies renouvelables.

L’ADEME et la Région Nouvelle-Aquitaine ont une nouvelle fois accordé leur soutien.

Cet accompagnement est une réelle opportunité pour la collectivité et lui permettra d’amplifier sa politique écologique en faveur de la lutte contre le changement climatique et préserver le cadre de vie du Haut-Béarn.

C’est dans ce cadre qu’Alexandra Raimond vient d’être recrutée (en remplacement de Corentin Janotto) pour mener les actions TEPOS au sein du service intercommunal environnement qui poursuit activement l’élaboration concertée du Plan Climat Air-Énergie Territorial (PCAET) du Haut-Béarn.

Alexandra Raimond, Chargée de mission TEPOS, a indiqué qu’il s’agissait de la continuité de la première période de contractualisation. Les actions seront variées : accompagnement des mairies et des citoyens, rénovation énergétique, développement du photovoltaïque, gestion de l’éclairage public, intervention dans les écoles…

Hélène Cuartango, Chef de service Transition énergétique, a rappelé LE chiffre à retenir : 64. En effet, le Haut-Béarn produit 64% de sa consommation en ayant recours aux énergies renouvelables locales (notamment grâce à l’hydroélectricité). Pour comparatif, la moyenne française est de 17%.

 

La CCHB se veut exemplaire et passe à l’électricité verte

-

Depuis le 1er janvier, la Communauté de Communes du Haut-Béarn a choisi d’alimenter une partie de ces bâtiments intercommunaux avec une 100% renouvelable dite « verte ».

Une approche écologique qui découle de l’engagement de la collectivité dans la démarche TEPOS, mais qui a aussi pour objectif de sensibiliser la population en matière de fourniture d’énergies renouvelables.

La transition se déroulera en deux temps :

- Depuis le 1er janvier 2021 22 sites intercommunaux bénéficient d’une électricité verte comme, par exemple, le Pôle technique intercommunal, les crèches La-Haüt et Crèch’ndo, les déchèteries de Lanneretonne, Lasseube, Lédeuix et du Gabarn, ou encore les bureaux de l’Espace Jéliote.

- Au 1er janvier 2022, l’ensemble des bâtiments de la collectivité passeront en électricité verte.

Au total ce seront près de 50 bâtiments qui seront alimentés via une électricité plus propre.

Le léger surcoût* engendré par le recours à cette électricité renouvelable sera largement compensé par l’impact positif sur l’environnement que cette démarche va générer.

Jérôme Ena, technicien « fluides », en a profité pour faire un point suite aux travaux de modernisation de la piscine d’Oloron. En plus d’améliorer le confort des usagers, les consommations électriques ont diminuées de 20% et celles de gaz de 40% sur une année.

Bernard Uthurry a souligné l’importance de la modernisation de nos entreprises pour assurer la compétitivité lors du renouvellement de marchés, de la formation pour se diversifier, tout en prenant en compte les notions environnementales.

 

*+0,4% estimé sur la facture annuelle en comparaison au recours à une électricité « classique ».

--

Renseignements

Audrey Duclercq Bergeret

Responsable du Pôle Technique et Environnement

Tél. 06 15 01 01 21

Courriel : audrey.bergeret(at)hautbearn.fr