Saison culturelle du Haut-Béarn

Point presse de présentation

Quoi qu’on en dise, la rentrée a tout de même son lot de réjouissances et la perspective d’une nouvelle saison culturelle, la vingtième qui plus est, en est une !!!

Avis partagé par Daniel Lacrampe, Président de la Communauté de Communes, Élisabeth Médard, Vice-présidente en charge de la Culture, Anne-Voetzel, élue déléguée au Bureau communautaire, Isabelle Ruiz, Responsable du Pôle culture, Sophie Cardassay et Jackie Challa, programmatrices de la saison, réunis ce jeudi 5 septembre pour le point presse de rentrée.

Cette année encore, le Service Spectacle Vivant offrira à son public, grands et petits, une programmation d’une grande qualité, et de surcroît très largement pluridisciplinaire pour que chacun puisse y trouver de quoi se faire plaisir !

Au cours de cette rencontre, Jackie Challa, Directrice de la scène conventionnée, balaiera le programme 2019-2020 et mettra l’accent tout d’abord sur un début de saison particulier… Puisqu’après la traditionnelle ouverture, le premier spectacle se jouera les 24 et 25 septembre successivement dans les communes de Lées-Athas et Escout : Un MacBeth muet portée par une compagnie qui nous vient de loin, puisque Québécoise. Le second spectacle, quant à lieu, sera plus "local" puisqu’il associera le musicien Alain Larribet, que l’on ne présente plus en terre oloronaise ni bien au-delà d’ailleurs, et Yannick Jaulin pour un concert parlé autour de son patois Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour.

Ensuite, il faut souligner que l’on dansera beaucoup pour cette vingtième saison avec l’accueil privilégié de deux chorégraphes connus et reconnus.

En novembre, Thierry Malandain (Ballet Biarritz) nous offrira, encore une fois, le privilège de découvrir en avant-première sa création Pastorale. Puis, en avril, la compagnie de Jean-Claude Gallota présentera une pièce chorégraphiée en hommage aux "vraies" rockeuses My Ladies rock.

Le programme fera bien entendu une place privilégiée aux arts de la marionnette tout au long de la saison mais particulièrement lors de la 13e édition du temps fort Au fil de la marionnette où de nombreuses pépites seront encore présentées.

À retenir aussi, au mois de décembre, l’exceptionnelle présence d’un chœur d’hommes venu de Saint-Pétersbourg avec un répertoire sublime de chants orthodoxes Noël Russe, mais également une soirée toute particulière autour d’un spectacle traitant de la radicalisation des jeunes J’ai rencontré Dieu sur Facebook le 17 décembre, précédée d’une rencontre-débat assurée par la psychologue et psychanalyste Danièle Epstein.

Par ailleurs, les plus jeunes ne seront pas en reste, puisque la saison qu’il leur est tout particulièrement dédiée réserve de bien jolies surprises qui auront le pouvoir de faire rêver les petits et tout autant les grands qui les accompagnent.

Ce point presse aura également été l’occasion, et le Président Daniel Lacrampe à tout particulièrement insisté tellement ce volet lui paraît essentiel, de parler de la face cachée de la saison, à savoir tout le travail entrepris auprès des scolaires du territoire qui ont la chance d’assister régulièrement à des spectacles, mais également de rencontrer et de travailler avec les artistes au cours des parcours d’éducation artistique et culturelle coordonnés par les services culturels intercommunaux depuis plusieurs années.

Le programme intégral est à retrouver sur le site Internet : http://spectaclevivant.hautbearn.fr

Sans oublier que la saison démarre le samedi 14 septembre avec, comme à l’accoutumée, un après-midi de spectacles gratuits et pour tous les âges, autour de l’Espace Jéliote, et qui se clôturera par un "bal des travailleurs" participatif mené par le Duo Gnac-Gnac.