Projet POCTEFA RCdiGREEN

Vendredi 20 décembre 2019

Tant en Navarre que dans les Pyrénées-Atlantiques, la valorisation des déchets inertes issus de la construction devient une priorité en raison de son impact sur une économie durable.

La maîtrise des gisements de matières premières, une réglementation de plus en plus exigeante pour l’ouverture ou la réhabilitation de carrières, l’optimisation des installations de stockage de déchets inertes sont autant de préoccupations qui ont conduit le Haut-Béarn et la Navarre à s’intéresser à la récupération et à la valorisation des déchets inertes de la construction.

C’est ainsi que la Fundación Laboral de la Construcción s’est rapprochée de la Communauté de Communes du Haut-Béarn afin de constituer une équipe pour répondre à l’appel à projet du programme européen POCTEFA RCdiGREEN (Residuos de Construcción Déchets Inertes Vert) "L'économie circulaire des déchets inertes comme stratégie à l'adaptation du changement climatique".

Retenue en novembre 2019, l’équipe projet composée de deux entités françaises, la Communauté de Communes du Haut-Béarn et Nobatek INEF 64 (Anglet) et trois espagnoles la Fundación Laboral de la Construcción (chef de file du projet), la Gestión Ambiental de Navarra et la Recuperación Ambiental travaillent depuis à l’élaboration d’une stratégie pour la mise en œuvre d’une gestion efficace et durable des déchets inertes.

Réunis ce vendredi 20 décembre à Oloron Sainte-Marie, chacun des partenaires, accueillis par Daniel Lacrampe, Président de la CCHB, Pierre Casabonne, Vice-président en charge de l’environnement, et Aracéli Etechnique, élue déléguée au transfrontalier, a pu présenter à la presse et aux institutions (en particulier la Direction Départementale des Territoires et de la Mer - DDTM - représentée par Émilie Laborde), sa structure et les missions qui lui incomberont tout au long du projet qui s’achèvera en mai 2022, et qui a pour ambition de poser les bases d’une organisation de la filière en faisant la part belle à l’innovation, l’information et la formation des corps de métiers afférents au domaine.

Au niveau du Haut-Béarn, la communauté de communes s’attaque à un défi majeur avec la mise en œuvre de stratégies de circularité dans le domaine des déchets inertes en Haut-Béarn en poursuivant les objectifs suivants :

  • Pérenniser et optimiser ses Installation de Stockage de Déchets Inertes (ISDI de Sœix et de Bedous) : capacité de stockage, renouvellement d’autorisation d’exploiter l’ISDI de Sœix (arrêté préfectoral d’autorisation jusqu’au 31/12/2020), évaluation du gisement des déchets inertes.
  • Valoriser 70 % des déchets du BTP d’ici 2020 faisant écho à la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) du 17 août 2015 priorise la prévention de la production de déchets et favorise la transition vers une économie circulaire.
  • Résoudre la problématique des décharges sauvages.
  • Agir concrètement pour la protection de l’environnement et la préservation de notre cadre de vie en lien avec le Plan Climat Air-Énergie Territorial (PCAET) et le label Territoires à énergie positive (TEPOS) de la collectivité.

Concrètement, la réalisation du projet permettra d’effectuer pour le Haut-Béarn :

  • Le diagnostic du gisement des déchets inertes sur 10 à 15 ans ;
  • Une étude de valorisation avec des techniques innovantes ;
  • Une nouvelle demande d’autorisation d’exploitation de l’ISDI de Sœix ;
  • Le suivi de mise en œuvre, l’évaluation et le bilan de la première année d’exploitation du site.

Débout de gauche à droite : Ruben Aguado (Fundación Laboral de la Construcción), Éric Maunas, Yvan Boyé et Audrey Bergeret (Pôle environnement de la CCHB), Marie-Annick Jaury (Nobatek/Inef4), Susana Aldaz (Gestión Ambiental de Navarra), Jaime Sagües (Recuperación Ambiental), Marta Ruiz Sagaseta (Fundación Laboral de la Construcción), Yann De Noyers (Directeur général des services de la CCHB)
Assis de gauche à droite : Aracéli Etchenique (élue déléguée au transfrontalier), Emilio Lezana Pérez (Fundación Laboral de la Construcción), Daniel Lacrampe (Président de la CCHB), Pierre Casabonne (Vice-président en charge de l’environnement) et Jean-Christophe Rhaut (Directeur de Valor Béarn)


Renseignements :

Pôle technique et environnement
Service Sictom
Tél. 05 59 39 55 10

Pour en savoir plus >
Note de presse (387 KB)