70 000 masques distribués à ce jour

par la CCHB

> Dès les tout premiers jours de cette crise sanitaire sans précédent, l'obligation de protéger nos personnels soignants est immédiatement apparue comme une impérieuse nécessité, et j'ai donc tout naturellement pris aussitôt contact avec Philippe LARTIGUE, entreprise de Tissage à Bidos, pour organiser au plus vite, ce qui a été fait, la livraison d'un millier de masques au Centre Hospitalier d'Oloron. Même démarche aussi auprès des Ets Laulhère à Oloron pour voir s'il était possible de disposer de quantités importantes, et ses dirigeants viennent de m'informer ces derniers jours que leur habilitation AFNOR était en cours de validation par les autorités compétentes pour des livraisons début juin.

 

> Dans le même temps, fin mars/début avril, la CCHB a attribué tout son stock, soit près de 3 000 masques FFP2 à l'ensemble des professionnels de santé, hospitaliers et libéraux, de même qu'aux EPHAD d'Aramits, Lasseube, Oloron, Osse en Aspe, et autres structures médico-socales de ce territoire du Haut-Béarn (ASAD, HAD, SSIAD, Abri Montagnard ...) ou encore au CODDA.

 

> Avec le déconfinement qui arrivait, il a aussi fallu assurer la protection de toutes celles et ceux qui allaient rejoindre leurs lieux de travail, et c'est ainsi que la CCHB a commandé 30 000 masques chirurgicaux à la société 3S PROTECT d'Assat, près de Nay, pour les mettre à la disposition des personnels communaux et intercommunaux, assistantes maternelles, mais aussi des artisans, commerçants et producteurs fermiers très largement impactés eux aussi sur le plan économique.

 

> Et enfin, comme elle s'y était engagée pour assurer, pour le compte des communes, la coordination et la distribution d'une commande globale importante passée auprès du Conseil Départemental 64 et du Pays de Béarn, ce sont donc plus de 37 000 masques Tissu "Grand public", homologués par le Direction Générale de l’Armement (DGA), que la CCHB vient de répartir au cours de cette dernière semaine, dans les communes du Haut-Béarn pour que tous leurs habitants aient au minimum 1 masque de protection, sachant par ailleurs que des fabricants locaux (Ets Souviron, couturières, bénévoles...) mais aussi les pharmacies, en proposent également.

 

> Ainsi donc, outre des matériels de protection essentiels ( sur-blouses et combinaisons spéciales pour le Centre Médical Avancé de Jéliote et le drive test de l'Avenue Sadi-Carnot, gants, gel hydroalcoolique…) ce sont en définitive plus de 70 000 masques, tous usages confondues, que la Communauté de Communes aura fait arriver à ce jour sur ce territoire du Haut-Béarn pour permettre à tous les professionnels qui auront été en première ligne dès les premières heures, et à la population toute entière, de se protéger au mieux contre ce virus impitoyable qui, ne l'oublions surtout pas, continue de roder et nous impose d'être plus prudents que jamais.

Daniel Lacrampe
Président de la CCHB