13ème édition du temps fort "Au fil de la marionnette"

Du 6 au 26 novembre

Qu’ils nous viennent du Québec comme la compagnie La Fille Du Laitier accueillis en septembre, ou de Bordeaux comme le Friiix Club programmé sur le focus de novembre, ces artistes ont en commun de regarder notre monde à travers des objets ou figures qui s’animent au moindre geste du manipulateur. C’est fascinant de voir à quel point ces petits êtres de papier, de chiffon ou de résine peuvent incarner l’humanité toute entière.

Tirés par des fils, manipulés par des silhouettes silencieuses, portés par des corps à vue ou invisibles, ils nous ressemblent tellement qu’ils nous aident à penser à nos propres fils, nos ombres, nos empêchements. Ils traversent nos consciences et plongent profondément dans nos inconscients et nos imaginaires. Étrange pouvoir de la marionnette qui veut qu’on lâche prise comme au temps de nos jeux d’enfant…

Cette année encore, la saison culturelle fera la part belle à cette discipline des arts de la marionnette avec en particulier un focus du 6 au 26 novembre :

  • 5 représentations tout public sur ce mois de novembre auxquelles s’ajoutent 5 autres spectacles programmés au fil de la saison
  • 16 représentations scolaires : de la maternelle au lycée
  • Des stages gratuits
  • De l’éducation artistique et culturelle
  • Le soutien aux artistes

Au cours du point presse de présentation, Daniel LACRAMPE, Président de la Communauté de Communes du Haut-Béarn, indiquera "que ce serait une erreur de penser que les arts de la marionnette ne s’adressent qu’aux enfants" et que les chiffres de fréquentation de l’édition précédente démontrent bien l’engouement du public pour cette discipline, à savoir 2 500 spectateurs réunis en 2018 et plus de 2 000 élèves dans le cadre des séances dédiées aux scolaires.

Daniel LACRAMPE, Président de la CCHB, et Sophie CARDASSAY, médiatrice culturelle au service Spectacle Vivant.

Il précisera également que ce temps fort de la Marionnette, de même que la saison culturelle plus largement, ne pourraient se faire sans le soutien indéfectible de la Direction régionale des Affaires culturelles, de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Département des Pyrénées-Atlantiques, de l’Office national de diffusion artistique et de l’Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Sophie CARDASSAY, médiatrice culturelle, expliquera avec passion le but de ce temps fort : "Montrer la richesse, la diversité des arts de la marionnette et faire changer le regard de l’adulte sur cette discipline artistique. Les spectacles abordent des thèmes de société, actuels" et détaillera le contenu des spectacles proposés cette année dont certaines séances sont déjà complètes !

Entre les souvenirs d’écoliers de Serge Boulier, les objets d’une vieille maison (Frères) et une famille de Buffles qui nous parlent indirectement du franquisme (Buffles, Fable Urbaine) ou bien encore le travail d’orfèvrerie de papier découpé de la Compagnie des Lubies (Enfant d’éléphant) autour de la curiosité et de ses bien faits… à coup sûr, cette année encore, le public sera conquis !

Sans oublier, le travail de compagnonnage réalisé auprès des artistes se traduisant par un engagement fort de la collectivité sur plusieurs saisons.

Cette ainsi que cette année, les équipes de Pier Procheron (Compagnie Elvis Alatac) et de Fanny bérard (Compagnie Nanoua) seront accueillis en résidence d’artistes durant cette saison 2019-2020.

Réservations et informations :
Espace Jéliote
Rue de la Poste
64400 Oloron Sainte-Marie
Tél. 05 59 39 98 68
spectaclevivant.hautbearn.fr

Pour en savoir plus >
Programme arts de la marionnette 2019-2020 (1.5 MB)